Tester sa charge mentale parentale pour mieux l’alléger

Publié par L'Equipe Share(d)

Gestion des repas, des enfants, des activités, des plannings, des vacances, etc…  la charge mentale des parents est souvent élevée !

Organiser et planifier ne suffisent pas toujours à soulager le besoin d’anticipation, ni la nécessité de devoir penser à tout, pour des parents, qui doivent faire coexister les charges du quotidien sans se laisser déborder. Quel est le poids de votre propre charge mentale ?

Si celle-ci demeure trop lourde, les risques de burn-out augmentent. Pour préserver sa santé (mentale et physique), commençons par évaluer le poids de notre charge mentale.

Tester sa charge mentale : identifier les causes

Mesurer le poids de votre charge mentale nécessite d’abord de repérer les premiers signes, d’identifier les sources de stress, pour mieux comprendre leurs impacts sur votre fonctionnement et surtout déterminer vos ressources. Après l’état des lieux, des solutions existent : soulager la charge mentale des parents, c’est possible (consultez nos astuces et conseils à la fin de l’article) !

Vous pouvez par exemple dresser la liste de tout ce qui vous préoccupe au quotidien : du plus petit tracas (le dîner de ce soir n’est pas prêt ?) à vos grandes angoisses (le remboursement du crédit ?), en passant par des contrariétés que vous ne maîtrisez pas (votre fils a eu une mauvaise note à l’école ?). Cela vous permet de désencombrer votre esprit. 

Puis posez-vous les bonnes questions. Comment pouvez-vous gérer telle tâche ? Quel est votre propre impact sur tel problème ? Pouvez-vous supprimer telle difficulté ? Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, ne cherchez pas la majorité de oui ou de non. Ces questions sont là pour orienter votre réflexion, clarifier vos objectifs, et si possible en discuter avec votre conjoint(e). Prendre le temps d’évaluer le poids de votre charge mentale est un premier pas pour trouver des réponses ensemble.

Tester sa charge mentale : se poser les bonnes questions 

Troubles du sommeil, grande fatigue ou encore hyperémotivité, quand le poids de la charge mentale devient trop lourd à porter, le risque de burn-out augmente. D’où l’intérêt d’apprendre à identifier les facteurs externes qui pèsent sur notre bien-être et comprendre nos propres comportements. Nous avons listé ici quelques questions, pour vous aider à mesurer le poids de votre charge mentale et démarrer votre réflexion.

  • Quelle est votre plus grande source de stress au quotidien, celle qui vous préoccupe l’esprit le plus souvent ? le travail, la famille, vos enfants, votre conjoint(e), les vacances ? les amis, etc. ?
  • Au quotidien, vous sentez-vous fatigué(e) sans raison apparente, ou sous tension permanente ?
  • Pour les tâches ménagères, êtes-vous plutôt stressé(e) lorsqu’elles sont mal faites, non réalisées, trop longues, imprévues, etc. ? Avez-vous le sentiment de partager les tâches équitablement dans votre foyer ? Comment pourraient-elles être mieux partagées ? Avec qui ? Si vous déléguez des tâches ménagères, faites-vous confiance à votre conjoint(e) ou à votre entourage pour les réaliser ?
  • A la maison, comment s’organise le planning familial ? L’anticipation des tâches est-elle importante dans votre organisation ? 
  • Vous sentez-vous globalement compris(e) ou soutenu(e) par votre conjoint(e) ? 
  • Pensez-vous que votre charge mentale nuit à votre santé ? 
  • Au travail, avez-vous le sentiment de courir un contre-la-montre ? Est-ce important pour vous que votre travail soit visible ou reconnu ?  
  • Êtes-vous angoissé(e) d’avance à l’idée d’organiser un week-end ou des vacances en famille ? 
  • Selon vous, est-ce possible de prendre du temps pour soi dans votre organisation quotidienne ?  Quelle est la dernière fois où vous vous êtes fait plaisir ? 

Tester sa charge mentale : évaluer son poids

Après réflexion… pensez-vous désormais que votre charge mentale est… 

  • légère ? Elle ne vous écrase pas trop, vous arrivez à répartir les tâches ou à garder l’esprit tranquille au quotidien.
  • pesante ? Votre charge mentale reste encombrante mais sous contrôle. Il est encore temps de réfléchir aux solutions à mettre en place pour que cela ne dégénère pas.
  • étouffante ? Problème d’organisation ? Déséquilibre des tâches ménagères ? Si les raisons sont plus profondes (besoin d’anticipation trop fort, manque de confiance ou de reconnaissance, etc.), le risque de burn-out n’est pas loin. Il est urgent de préserver votre santé – mentale et physique – et d’alléger son poids. 

Aujourd’hui, on trouve quelques tests intéressants en ligne, pour mesurer les ressorts qui pèsent sur notre charge mentale : le perfectionnisme, le manque d’estime de soi, l’obsession du contrôle ou de l’anticipation, etc. Pour cela, le test réalisé par la psychiatre Aurélia Schneider, spécialiste en psychothérapies comportementales et cognitives, et auteure de « La charge mentale des femmes et celle des hommes : mieux la détecter pour prévenir le burn-out » (Ed. Larousse, 2018). 

Un autre test, créé et mis en ligne Diane Ballonad Rolland (fondatrice du cabinet Temps & Equilibre), paru dans le cahier pratique « S.O.S. Charge mentale – J’allège mon quotidien » (Larousse, 2019), vous permet d’évaluer votre niveau de charge mentale, la nature des contraintes et des tâches, pesant sur votre quotidien et sur votre cerveau.

Le site Lisez.com propose de faire le point, à travers un rapide test, qui vous fera calculer le poids de votre charge mentale selon le nombre de points obtenus à chaque réponse, afin de vous proposer des ouvrages à lire pour réduire le stress au quotidien.

Comment alléger votre charge mentale ?

Le poids de la charge mentale varie d’une personne à autre. Mais certains traits de caractères la rendent plus forte. Les perfectionnistes, les personnes dans le contrôle, celles qui veulent tout anticiper et maîtriser, risquent d’en souffrir encore plus. 

Essayez d’abord de vous émanciper de vos croyances limitantes. Vous savez, cette petite voix intérieure chargée de pensées négatives ou fausses, d’injonctions familiales. Elles limitent la confiance en soi. Evitez par exemple de croire qu’en réalisant vous-même une tâche contraignante, cela ira plus vite, ou que vous pouvez gérer seul(e). A l’inverse, les pensées positives aident à avancer. N’hésitez pas à vous flatter quand vous entreprenez quelque chose, ou encore, ne craignez pas de croire en vous. 

Entre vie pro et vie perso, la liste des obligations est sans fin. Mieux vaut déléguer et lâcher-prise quand c’est possible, sans anticiper le résultat… parce que pendant ce temps, vous avez pu faire autre chose !

Pour trouver un équilibre acceptable, nous vous recommandons ces 5 astuces et outils pratiques de décharge mentale

Chez Share(d), on travaille sur des solutions de soutien aux parents. Grâce à l’appli anti-charge mentale Share(d), une palette d’outils pratiques permet aux familles de mieux s’organiser et de partager leur charge mentale de façon équitable. 

Organisation des plannings, agendas partagés, listes de courses, to do lists partagées, planning de garde, finances partagés, stockage de documents, etc… l’application familiale tout-en-un regroupe 12 fonctionnalités utiles et pratiques pour s’organiser, partager… et respirer !

Articles recommandés

La charge mentale portée par les enfants

29 septembre 2021

Exigences des parents, emploi du temps surchargé, pandémie, difficultés familiales, les sources de stress sont nombreuses et peuvent peser sur […]

Lire l'article

5 outils pratiques de décharge mentale

15 juin 2021

On dépense une énergie folle à garder en tête toutes sortes d’informations et d’actions à réaliser. La charge mentale pèse lourd et risque de tourner au burnout si elle n’est pas maîtrisée. Comment la faire diminuer pour trouver un équilibre acceptable ?

Lire l'article

Recul de l’égalité des genres : impact sur la charge mentale des femmes ?

12 mai 2021

Un pas en avant, trois pas en arrière, voilà un (très) bref résumé de l’état de l’égalité femmes-hommes dans le monde, à l’ère de la crise du Covid-19. Il est encore temps d’encourager l’égalité dans toutes les sphères de la vie, personnelle et professionnelle !

Lire l'article

Je cherche un sujet :

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières actus de Share(d) spécialement conçues pour les parents !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières actus de Share(d) spécialement conçues pour les parents !

Retrouvez nos communautés de parents sur vos réseaux sociaux