Etablir les règles de vie à la maison

Publié par L'Equipe Share(d)

Alors que chacun a fait sa rentrée à l’école, au travail, au lycée ou à la crèche, les bonnes habitudes à la maison doivent se remettre en route ! Pour reprendre une routine sereine et commencer l’année sur des bases solides, parents et enfants peuvent établir leurs règles de vie à la maison. Respecter les bonnes manières au quotidien est l’affaire de toute la famille ! Evoquer les règles, les droits, les devoirs, les limites ou même les libertés, donne un cadre bienveillant à l’éducation des enfants.

La famille, une démocratie ?

Pourquoi définir des règles de vie à la maison ? Comme dans tout espace de vie en collectivité, s’il n’existe aucune règle, c’est vite l’anarchie ! Abraham Lincoln (président des États-Unis de 1860 à 1865) aurait un jour déclaré que la démocratie était « le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Suivant ce principe, au sein d’une « démocratie familiale », il appartient autant aux parents qu’aux enfants de définir leur propre forme de société ou leur système de valeurs !

Or bien souvent, les règles de la famille sont fixées par les parents. Certaines sont tacites ou déjà intériorisées comme les bases de la politesse par exemple. Mais comme à l’école, ce sont bien les adultes qui posent les règles de la maison. Cependant, pour qu’elles soient pleinement acceptées, tolérées et surtout respectées, elles doivent être appliquées par les petits comme les grands. Pour cela, il est important d’en parler : chaque règle doit avoir un sens pour chaque membre de la famille.

Par exemple, si un aîné a le droit de lire un peu plus longtemps que ses cadets avant de s’endormir, les parents doivent bien expliquer aux plus jeunes qu’ils ont besoin de dormir plus que les grands pour bien grandir. 

Les parents fixent donc une partie des règles qui sont souvent imposées par la politesse, la loi, la sécurité, la santé de tous. Ou tout simplement par la culture, ou les limites des parents. Mais on peut associer les enfants aux décisions qui les concernent selon leur âge ou leur maturité. Celles-ci évoluent au fil du temps et des besoins de chacun, voire à la demande des enfants eux-mêmes.

Le conseil de famille pour définir les règles de la maison

Pour jouer le jeu démocratique en famille (dans une moindre mesure !) et poser les règles essentielles à la bonne entente familiale, vous pouvez prévoir un conseil de famille ! Voilà une tactique intéressante pour impliquer les enfants dans l’élaboration des règles, prendre le temps d’en discuter… et surtout les écouter. 

Cet exercice n’est pas anodin, ni pour les adultes, ni pour les enfants. Apprendre aux enfants l’importance de la communication et de l’écoute donne des clefs pour mieux vivre en société. Vous les aidez également à faire valoir leur point de vue, ils travaillent leur confiance en eux. Les adultes ont l’opportunité de réfléchir à leur propre comportement. C’est l’occasion de remettre en question nos « mauvaises » habitudes, comme de trop crier ou de passer trop de temps sur notre smartphone.

Chacun de leur côté, parents et enfants peuvent dresser une liste de leurs valeurs, envies, attentes, etc., en indiquant si elles sont négociables ou non. Mais attention, trop de règles tuent la règle ! Ensemble, vous pourrez faire le tri, hiérarchiser toutes ces règles. Par exemple, d’un côté, on pose les valeurs fondamentales de la famille, celles qui ne changent pas (ne pas taper, etc.). De l’autre, on discute des règles de fonctionnement (planning, politesse, sécurité, hygiène, etc.), qui répondent aux besoins de chacun et peuvent évoluer. 

Par ailleurs, le conseil de famille ne sert pas seulement à établir les règles de vie à la maison. S’il est organisé régulièrement, c’est un bon moyen de faire circuler les informations, d’ajuster le planning de la famille mais aussi de mettre à plat certaines tensions. 

N’hésitez pas à consigner par écrit les conclusions de la réunion, afin de poser les règles… et de s’y référer en cas de besoin ! Vous pouvez également y intégrer vos traditions familiales (pizza du samedi soir, etc…)

Bon à savoir : la règle des 5 C

Vos enfants vont-ils vraiment suivre les règles ? Les spécialistes de la petite enfance parlent souvent de « la règle des 5 C » en matière de discipline et d’éducation bienveillante. Pour qu’elles soient vraiment suivies, assurez-vous que les règles soient claires, concrètes, constantes, cohérentes et conséquentes ! 

  • Claires : expliquez avec des mots simples afin d’assurer une compréhension facile (en fonction de l’âge des enfants) et donner un sens à la règle. Ex. : « On éteint les lumières quand on sort d’une pièce car on fait attention à la planète ».
  • Concrètes : utilisez des tournures de phrase concises et positives (plutôt que négatives) pour décrire le comportement que vous attendez de la part des enfants. Ex. : « parler doucement » au lieu de « arrêter de crier »)
  • Constantes : établissez des règles valables quel que soit le contexte, l’humeur, la situation ou les personnes (parents, grands-parents, nounou, etc.). Ex. : limiter le nombre de règles (une dizaine maximum) aux choses vraiment importantes.
  • Cohérentes : choisissez des mesures réellement applicables, tant pour les enfants que pour les parents. Ex. : s’il s’agit de limiter les temps d’écran à la maison, c’est valable aussi pour les parents et leur smartphone.
  • Conséquentes : la transgression entraîne des conséquences que les enfants devront assumer (en lien direct avec leur comportement) afin de les responsabiliser. Ils apprennent de leurs erreurs. Ex. : si l’enfant a volontairement cassé le jouet de son frère, il va lui-même le recoller. 

Afficher les règles pour tous 

Ecrire, c’est mémoriser ! N’hésitez pas à afficher les règles de vie dans la maison.  Comme pour le planning des tâches ou le calendrier familial, c’est à vous de choisir le bon format, qui peut varier selon l’âge des enfants : un grand tableau blanc, un beau papier de couleur, un cahier ou un classeur dédié, etc. Il est possible aussi de créer plusieurs affichages, dans la cuisine, dans les chambres, dans la salle de bain…

Faire participer les enfants à cet exercice familial rend l’affichage des règles de la maison ludique. Comme la mémorisation passe souvent par le jeu, les enfants peuvent donc écrire eux-mêmes les règles, les dessiner ou décorer l’affiche comme ils le souhaitent. 

Il suffit parfois d’inscrire la règle en un seul mot pour s’en rappeler ou d’utiliser un pictogramme représentant la règle. N’hésitez pas à ajouter les comportements attendus en lien avec chaque règle. 

Pour les enfants qui ont du mal à suivre les règles, vous pouvez par exemple coupler cet exercice avec le tableau de motivation. Comme un soutien temporaire, il aide l’enfant à visualiser les bienfaits de son bon comportement, l’encourage à appliquer les règles quotidiennement et renforcer sa motivation.

Écrire les règles familiales n’a rien d’un encadrement rigide, cela favorise plutôt la clarté : 

  • pour les enfants, qui visualisent mieux les attentes et les besoins,
  • pour les parents, qui gèrent leurs interventions de façon plus rationnelle et moins émotive.

Donner des règles de vie qui favorisent les actions positives

Donner des règles aux enfants offre un cadre stable et sécurisant. C’est l’un des piliers de l’éducation positive, car les enfants préfèrent les règles plutôt que les interdits. Les adultes aussi d’ailleurs !

Mais les enfants aiment connaître les règles du jeu à l’avance. Alors si nous les rendons amusantes, on favorise davantage leur participation ! Et pour que ce cadre bienveillant soit aussi pleinement épanouissant, les règles de la maison peuvent s’accompagner de rituels ou de tradition en famille, comme organiser une soirée ciné/pizza une fois par mois dans le salon, instaurer un rituel de rangement des jouets en chanson, faire au moins un jeu de société en famille le week-end, etc. Associer les règles de la maison à des actions positives encourage le développement des enfants et leur autonomie. 

Si vous recherchez un bon support ou une source d’inspiration pour l’élaboration des règles de vie à la maison, consultez le très bon livre de Marion McGuinness « Les règles positives de la famille » (Ed. Mango), un ouvrage simple et très clair pour instaurer une ambiance positive et bienveillante à la maison.

Chaque famille a ses propres règles de vie. Certaines sont universelles, d’autres plus négociables, mais chacune est indispensable au bien-être familial !

A vous désormais d’établir les vôtres !

Articles recommandés

La répartition des tâches ménagères selon l’âge de l’enfant : la version de Share(d)

18 août 2021

Les tâches ménagères en fonction de l’âge des enfants Les années Covid nous ont rajouté de la charge et de […]

Lire l'article

5 outils pratiques de décharge mentale

15 juin 2021

On dépense une énergie folle à garder en tête toutes sortes d’informations et d’actions à réaliser. La charge mentale pèse lourd et risque de tourner au burnout si elle n’est pas maîtrisée. Comment la faire diminuer pour trouver un équilibre acceptable ?

Lire l'article

Burn Out Parental : comment s’en préserver ?

29 juillet 2020

Être parent c’est un mélange de moments joyeux pimentés de moments difficiles. La naissance est bien sûr une merveilleuse nouvelle, […]

Lire l'article

Je cherche un sujet :

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières actus de Share(d) spécialement conçues pour les parents !

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières actus de Share(d) spécialement conçues pour les parents !

Retrouvez nos communautés de parents sur vos réseaux sociaux