conseils pour s'adapter à la séparation

5 conseils pour aider vos enfants à s’adapter plus facilement à la séparation

Maman Solo de deux enfants, Alexandra (Miali) est également suivie par plus de 17000 parents sur son blog et sa page Facebook. Elle mène de front sa vie de femme, de maman, de marraine de la Fondation pour l'enfance, sa carrière professionnelle et son activité sur les réseaux sociaux, avec la volonté d'aider les autres parents solos à trouver les ressources pour rebondir dans les meilleures conditions grâce au développement personnel et à la parentalité positive.

Une séparation ou un divorce est toujours un moment éprouvant pour la famille.

Cela peut être un deuil douloureux à vivre, la fin d’une époque, celle d’un couple qui s’aimait et celle de parents et d’enfants qui vivaient sous le même toit,.

On entend aussi parler de sentiment d’échec, de gâchis et de temps perdu pour ceux qui ne voient que les effets négatifs de la relation.

Aussi, il faut en peu de temps se réorganiser pour vivre différemment avec la mise en place ou pas d’une garde prioritaire, d’une garde partagée, et donc d’au moins un déménagement.

C’est enfin beaucoup de questions autour de l’argent, et souvent des inquiétudes sur l’avenir matériel.

Pour ces raisons, la rupture cause une grande fatigue émotionnelle et physique qui empêche d’avoir suffisamment de recul pour ménager les enfants, eux aussi directement concernés par la situation présente.

Les parents, sans le vouloir, peuvent aggraver l’état d’esprit de leurs bambins en ayant des comportements inadaptés au contexte.

Voici quelques bonnes pratiques à adopter le plus tôt possible pour faire en sorte que les enfants s’adaptent au mieux au changement de vie.

1-Communiquer sur les causes de la séparation

C’est très important de dire aux enfants pourquoi la relation est terminée avec un langage adapté à leur âge et à leur maturité. Le but n’est pas de rentrer dans le détail du pourquoi de la fin du couple. Expliquez le plus important par rapport à ce que vous êtes prêt à dire. Par exemple si la cause de la rupture est une infidélité et que votre enfant n’a que 2 ans, ce n’est pas approprié de le  lui apprendre. Lui dire que maman et papa ne s’aiment plus suffit largement. Cette communication est primordiale car les enfants ont besoin de réaliser qu’ils ne sont pas la raison de la séparation. Cela leur enlèvera une culpabilité déplacée et pesante

2-Rassurer l’enfant sur la persistance du couple parental

Le couple d’amoureux est définitivement du domaine du passé. Mais le couple des parents, lui, va continuer à vivre. Vous aurez des échanges, des décisions autour de l’existence des enfants. Vous discuterez de leur éducation, vous mettrez d’accord sur les finances liées à leur mode de vie, sur les dates des vacances, les visites à la famille….Rassurez l’enfant sur le fait que ses parents seront toujours là pour lui, que leur amour pour lui est inconditionnel est obligatoire pour son bon équilibre.

3- Évitez toute forme d’ambiguïté entre vous

Ce conseil est lié au premier. Le couple d’amoureux n’existe plus et pour que le message soit clair mais aussi pour ne pas que les enfants espèrent inutilement la remise en couple des parents, toute forme d’ambiguïté est à proscrire. Si vous vivez sous le même toit que votre ex, au moins l’un des 2 doit se reloger  rapidement et le minimum est d’avertir de ce projet de départ les enfants. En attendant ce déménagement, ne dormez plus dans la même chambre. C’est important dans cette période trouble pour la famille que la fin du couple soit claire pour tout le monde. Et c’est aussi bénéfique pour l’ancien couple car s’il y en a un qui subit la séparation et aime toujours l’autre, tout comportement ambigu peut lui laisser inutilement de l’espoir

4- Ne vous disputez pas devant les enfants

Ce conseil est certainement très difficile à appliquer puisque s’il y a eu rupture, c’est parce qu’il y a souvent eu des conflits entre les parents. Et pourtant il faudra apprendre à ne pas se laisser submerger par ses émotions, par son éventuelle colère, par sa rancune envers l’autre. En vous disputant devant eux, vous les mettez mal à l’aise et leur transmettez votre mauvaise énergie. Les enfants ne peuvent s’épanouir dans un climat de tension permanente. Cela crée en eux une insécurité. Ils vivent entre deux parents qui de manière imprévisible peuvent s’enflammer devant eux. Ils ne se sentiront jamais à l’aise car vivront dans la crainte que le feu prenne entre 2 êtres qu’ils aiment.

5- Ne dénigrez pas l’autre parent devant les enfants

La fatigue accumulée, le sentiment d’abandon que peut éprouver l’un des parents, la cause de la séparation comme une ou plusieurs infidélités de l’autre peuvent créer de la colère, de la rage chez l’un des parents. Et son mal-être va se traduire par un dénigrement permanent de l’autre. Cette attitude est destructrice vis-à-vis des enfants. Dire à un enfant que son père ou sa mère est mauvais revient à lui dire qu’il est lui-même mauvais. N’oubliez jamais que votre enfant est une partie de vous et de votre ex. Par conséquent, quand vous dites du mal de vous ou de votre ex, c’est votre enfant que vous critiquez. Un enfant est perméable à tout ce que vous lui dites. Ce que vous lui dites, le marque à vous. Alors pour son bien, ne dites pas de mal de son père ou de son mère. Même si au fond de vous, vous êtes convaincu(e) de l’attitude inadaptée de votre ex, gardez votre opinion pour vous. Vos enfants n’en ont pas besoin. Ils ont besoin de se construire dans le climat le plus équilibré et apaisé possible. Ils auront largement le temps quand ils seront plus grands et adultes d’avoir une vision plus objective de la manière dont se comportait leur maman et leur papa. Ne les influencez pas, ne les manipulez pas en donnant une vision négative de l’autre parent.

A défaut d’avoir raté sa vie amoureuse, pourquoi ne pas faire en sorte de réussir son couple parental ? Car l’un n’empêche pas l’autre et ça donne aux enfants un exemple d’intelligence parentale. Chaque parent y gagne en tranquillité d’esprit et les enfants seront plus apaisés.

Articles recommandés

5 clefs pour donner un amour inconditionnel à nos enfants

29 juillet 2020

Nous avons tous besoin d’être aimé et d’aimer. C’est un besoin vital présent dès la naissance. Ainsi un bébé dont […]

Lire l'article

Divorce : Comment annoncer sa séparation à ses enfants ?

29 juillet 2020

Vous avez pris la décision de divorcer ou de vous séparer et vous devez maintenant l’annoncer à vos enfants… Vous redoutez […]

Lire l'article

Coparentalité : les 10 commandements !

29 juillet 2020

Il n’existe pas de recette miracle pour réussir sa séparation et tous les cas sont particuliers. En revanche, on connait […]

Lire l'article