gestion dépenses parents separes

Parents séparés : 3 règles fondamentales pour la gestion des dépenses communes

Des mamans, des papas, des beaux-parents, des aidant·es, ou même des tontons et des tatas... tou·tes hyper investi·es !

Si la gestion d’un compte joint est déjà difficile pour bien des couples, la gestion des dépenses communes après un divorce ou une séparation peut générer des difficultés extrêmes ! Et parfois même impacter les enfants…

Compter, recompter, prouver, demander de l’argent… Pourquoi cela devrait-il être si difficile ?

Voici quelques astuces éprouvées par d’autres parents séparés et une solution clé en main pour suivre vos finances partagées sereinement au quotidien.

1°/ Établissez des règles qui conviennent à chacun des parents

Un suivi des dépenses peut être essentiel à la stabilité financière de chacun des foyers. Il vous permettra en outre de préserver vos enfants en leur évitant au mieux, d’assister à des disputes, et au pire, de devoir endosser le rôle d’arbitre qui compte les points.

Pour cela, commencez par vous fixer des règles équitables. Equitable ne signifie pas nécessairement 50/50 ; il s’agit de trouver, en bonne intelligence, une répartition juste du montant des dépenses, en fonction de vos revenus et de vos charges, et qui garantisse une stabilité financière pour le bien de votre enfant.

Profitez-en pour préciser les dépenses qui doivent être comprises dans la pension alimentaire, si une pension a été prévue. (Vous pouvez vous faire accompagner par votre avocat dans cette démarche). Cela ne signifie que vous deviez être absolument rigide par la suite, mais vous permettra d’avoir un cadre auquel vous tenir pour gérer 80% des dépenses du quotidien.

Et les 20% restantes ? Accordez-vous sur des règles d’engagement de dépenses communes. Par exemple, qui paye pou vêtement cher ou pas forcément « utile » ? Qui paye une activité si l’un des parents n’est pas prévenu / pas d’accord/etc. ? Posez-vous ces questions en amont dans la mesure du possible ; ce qui est pris n’est plus à prendre !

2°/ Suivez les dépenses en temps réel et anticipez ce qui peut l’être

L’idéal est de suivre les dépenses engagées par vous-même comme par votre ex-conjoint(e), en temps réel. Le « must », serait même de les anticiper, pour éviter de se retrouver dépourvu au dernier moment !

  • Gardez les factures dans une enveloppe ou une poche dédiée
  • Mettez-vous un rappel des prélèvements à venir sur votre calendrier
  • Partagez vos comptes à minima une fois par mois, pour vous rembourser si besoin, et remettre les compteurs à « 0 ».

3°/ Appuyez-vous sur une application dédiée aux parents

Suivre c’est comptes c’est bien, ne pas y passer des heures, c’est mieux !

Téléchargez Share(d) et laissez-vous guider. Share(d), c’est la solution gagnante pour les parents qui souhaitent s’organiser sereinement au quotidien, pour leur plus grand bonheur et celui de leurs enfants.

Vous pourrez créer vos dépenses, et les gérer comme des évènements, ponctuels ou récurrents, dans votre calendrier. Choisissez celles que vous souhaitez afficher dans votre calendrier.

L’application garde une trace de toutes les dépenses entrées, des factures associées, prend en compte la pension alimentaire et fait les comptes pour vous en temps réel !

Cerise sur le gâteau, vous pourrez garder un historique, et voir la répartition des dépenses sur une année complète.

Plus de disputes, c’est juste et factuel !

Que ce soit financier ou organisationnel, Share(d):

  • applique ce que vous décidez,
  • automatise ce que vous validez,
  • sécurise ce sur quoi vous comptez, et
  • conserve ce que vous partagez.

Articles recommandés

Comprendre le fonctionnement des remboursements de vos frais de soins courants (pédiatre notamment)

29 juillet 2020

Vous avez du mal à comprendre le système de remboursement de soins ? Nous avons la solution pour vous !Il […]

Lire l'article

Pension Alimentaire : que faire en cas d’impayés ?

29 juillet 2020

L’obligation alimentaire s’exécute en principe en argent sous forme d’une pension alimentaire versée périodiquement au créancier. Il peut s’agir notamment […]

Lire l'article

Divorce : Élever ses enfants sans se ruiner après une séparation

28 juillet 2020

Sélection des meilleurs plans à ne pas manquer pour votre plus grand bonheur et celui de vos enfants ! La séparation […]

Lire l'article