ranger le bureau et le cartable de son enfant

Maman, il est où mon cahier de géo ?

Camille découvre le développement personnel il y a 20 ans à travers la Communication Non Violente. Elle met ses compétences au service d’ONG avec lesquelles Camille partage des valeurs communes. Puis, à la naissance de ses enfants, le besoin d’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle l’amène à développer le Coaching pour accompagner des personnes individuellement et en groupe. Camille est aujourd’hui Home Organiser : elle aide ses clients à désencombrer, ranger leur maison et leur lieu de travail, pour simplifier et embellir leur quotidien. Elle est aussi Consultante KonMari certifiée, parmi les 10 premières ambassadrices de la méthode Marie Kondo en France. www.sourcedinterieurs.com

Un bureau ordonné pour une rentrée sereine : tous les conseils de Camille Hecker, consultante KonMari® certifiée.

Crédits© : Atelier du Petit Parc

Septembre est là et la rentrée des classes a sonné !

Une période souvent chargée émotionnellement et mentalement pour toute la famille. L’excitation, l’appréhension, les affaires qui trainent, celles que l’on ne retrouve plus : ça vous parle ?

Voici quelques conseils pour organiser le bureau et le cartable de vos enfants. A la clef, plus de sérénité à la maison, plus d’espace et de temps pour se consacrer aux activités qui comptent pour vous.

Lorsque vous organisez les espaces de vos enfants, rappelez-vous que ce sont eux qui les utilisent. Impliquez-les dans la démarche, faîtes de cet aménagement un moment agréable. Proposez, échangez et restez ouvert aux réactions de votre enfant.

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place [1] : une règle simple et précieuse pour organiser les différents espaces dans la maison.

Gardez aussi à l’esprit une chose essentielle : S I M P L I C I T É

  • Les rangements doivent être simples à utiliser, les objets facilement accessibles, en un minimum de gestes.
  • Trop est pire que peu [2] : moins il y aura d’affaires et plus facile l’organisation et le rangement seront. Le désordre est causé par l’excès de possessions.

Des espaces délimités 

Si le bureau de votre enfant se trouve dans sa chambre, réservez un espace dédié au travail, qui soit distinct de l’espace de repos ou de l’espace de jeu.

L’objectif est de permettre à votre enfant d’être pleinement dans ce qu’il fait, selon l’espace où il se trouve. S’il se trouve à son bureau, c’est pour se concentrer et y travailler. Lorsqu’il est dans ou sur son lit, c’est pour se détendre, se reposer. Dans son espace de jeu, il y est pour s’amuser. 

Sur le bureau

Le maître mot : un MINIMUM de choses.

Dans l’idéal :

Crédits© : Cyrillus
  • Un pot avec les stylos et crayons qu’il utilise le plus et qu’il adore.
  • S’il utilise des crayons et des feutres, préférez des pots pour les disposer à la verticale
  • Un ordinateur
  • Un ou deux objets décoratifs qu’il aime et l’inspirent
  • Une source de lumière agréable, adaptée au travail : on évite les lumières blanches trop agressives et les lumières trop chaudes qui n’éclairent rien.
  • Et c’est tout !!

Un bureau encombré freine le travail et la concentration : les objets entassés détournent l’attention et incitent à la procrastination.

L’objectif : que le bureau soit libre et dégagé lorsque votre enfant s’y installe et qu’il le soit de nouveau lorsqu’il a terminé et passe à une autre activité. Votre enfant sort le matériel dont il a besoin sur le moment. Et il range ce dont il s’est servi lorsqu’il a terminé.

Crédits© : On Range Tout

Dans le tiroir du bureau : des petits contenants pour garder en ordre les objets qui s’y trouvent et éviter qu’ils se baladent dans le tiroir à chaque ouverture.

Déterminez une place pour chaque objet.

Regroupez les objets de même catégorie et disposez-les dans des petits contenants dédiés :

Crédits© : On Range Tout
  • les câbles et chargeurs
  • la ou les gommes
  • les scotchs et les colles
  • les agrafes
  • les trombones
  • les stylos supplémentaires
  • les effaceurs
  • les post-its
  • etc.

Tout doit être visible et accessible en 2 ou 3 gestes maximum. L’ouverture du tiroir compte pour 1 geste !  

Si le bureau de votre enfant n’a pas de tiroir, disposez des compartiments, paniers et contenants adaptés sur une étagère. Le tout est de regrouper les objets, leur affecter une place déterminée et les contenir dans des petites boites.

Crédits© : On Range Tout

Sur les étagères

Vous l’avez compris : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

Préférez les rangements à la verticale et regroupez les objets de même catégorie.

Regroupez les manuels scolaires et utilisez des serre-livres si nécessaires.

Crédits© : On Range Tout

Les livres auront un espace dédié et seront rangés à la verticale. Empiler des livres oblige à soulever la pile à chaque fois que l’on souhaite accéder à l’un d’eux et donne une impression de lourdeur.

Disposez les classeurs ensemble avec une étiquette sur la tranche pour reconnaitre leur contenu en un coup d’œil. Pour les cahiers, préférez des porte-revues pour les disposer à la verticale et y accéder facilement.  

Dans le cartable et le sac à dos

Crédits© : Feepik

Incitez votre enfant à vider chaque soir son sac. Vous avez bien lu ! Cela peut paraitre fastidieux mais ce rituel a de nombreuses vertus. C’est une façon pour votre enfant de prendre conscience qu’il est rentré chez lui, de ralentir. C’est aussi le moyen de jeter les petits papiers et mouchoirs usagés qui se retrouvent inlassablement au fond des sacs. Enfin, c’est le moyen de préparer le lendemain et d’être sûr que l’on emportera ce qu’il faut dans le sac, ni plus, ni moins.

Crédits© : On Range Tout
Crédits© : On Range Tout

Pour cela, disposez un contenant, du type panier ou boite dans sa chambre, près de son espace de travail. Le soir, lorsqu’il rentre, il pourra disposer ses cahiers et les livres sur l’étagère, sortir les petits objets de son sac et les disposer dans le panier : sa carte de transport, son portable, son portefeuille, un paquet de mouchoirs. Le lendemain matin, il pourra choisir facilement ce qu’il doit mettre dans son sac ou son cartable selon la journée qui l’attend.

La clef pour organiser l’intérieur du sac : utiliser des contenants pour éviter que les objets se retrouvent sans domicile fixe et se baladent au fond du sac.

Crédits© : Hema

Pour le chargeur de téléphone et les écouteurs, vous pouvez utiliser une pochette zippée au design et aux couleurs qui plairont à votre enfant.

Le petit encas aussi aura sa pochette hermétique pour garder sa fraicheur et éviter les miettes dans le sac.

En résumé :

  • Simplifiez au maximum les choses pour que votre enfant ait le moins d’efforts possibles à faire au quotidien pour organiser et gérer ses affaires.
  • Déterminez une place pour chaque chose : chaque objet doit avoir un emplacement déterminé, il doit être visible et accessible.
  • Le bureau doit rester propre et dégagé
  • Préférez le rangement à la verticale

Et rappelez-vous : si vous voulez que votre enfant range ses affaires et le fasse avec plaisir, rangez les vôtres ! Vous êtes le modèle et vous ne pouvez attendre de votre enfant quelque chose que vous ne vous appliquez pas à vous-même.


[1] Maria Montessori

[2] Dominique Loreau, L’art de la simplicité

Articles recommandés

Développer l’autonomie de votre enfant avec la pédagogie Montessori

29 juillet 2020

Les premières années de votre enfant sont déterminantes pour son développement.

Lire l'article

Checklist pour une rentrée des classes réussies

29 juillet 2020

La rentrée des classes est une étape importante pour nos enfants. Elle marque le départ d’une nouvelle année, avec son […]

Lire l'article

Faire sa valise (et celle de ses enfants) quand on est séparé : la Checklist !

29 juillet 2020

C’est la première fois que vous partez en vacances depuis votre séparation et c’était votre ex qui s’occupait de la […]

Lire l'article