confinement organisation parents

Covid-19 : 10 conseils pour des parents séparés confinés mais heureux

Des papas et des mamans hyper investis ! A nous tous, on totalise: #4 enfants #7 frères et sœurs #4 demi-frères et sœurs #5 beaux-parents... ...et 1283 anecdotes sur les séparations qui nous ont touchés, de près comme de loin !

Vous êtes désormais confinés depuis quelques semaines à cause du fameux coronavirus… Pas facile, entre le télétravail, faire l’école à la maison, préparer tous les repas matin, midi et soir. Chez Share(d), l’Application des Parents Séparés, on sait plus que jamais ce que cela représente, alors n’hésitez pas à vous inspirer de cette liste de 10 conseils pour mieux aménager votre nouvelle vie pour les semaines à venir 😉

10 conseils parents confinés heureux coronavirus

Malgré un programme bien rythmé, vous êtes un peu perdus et vous avez l’impression de nager un peu sans être très satisfait de ce que vous avez accompli en fin de journée. C’est normal ! Ajoutez à cela le fait de ne pas sortir, il y a de quoi devenir un peu zinzin !

COOT ne peut pas remplacer l’aide-ménagère, la maitresse/le maitre, un bureau confortable avec des collègues sympas, mais on peut toujours vous témoigner du soutien en vous donnant quelques conseils pour traverser cette période plus sereinement, et même grandit à la fin, qui sait ?

1️⃣ Pour commencer on ne se culpabilise pas : prendre un nouveau rythme de super héro du confinement, ça peut prendre quelques jours. Alors on respire un coup, on prend la vague. Priorisez ce qui est important pour vous pour les prochaines semaines, vous ne pourrez pas tout faire. Lâchez prise et essayez de diminuer vos attentes en termes de productivité, vous vous sentirez déjà mieux ?

2️⃣ Après quelques jours de confinement, vous avez déjà plus de recul que le 1er pour partir du bon pied pour la troisième semaine de confinement : planifiez votre nouvelle routine quotidienne, pour vous et pour vos enfants. Si vous avez du mal à vous projeter sur une semaine entière, essayez de créer votre to do list de la journée la veille au soir. Cela vous permettra non seulement d’avoir des créneaux d’éducation et de loisirs pour vos enfants, mais en plus, en les conditionnant ainsi, même si ça ne sera pas parfait, vous pourrez certainement débloquer quelques minutes précieuses à consacrer à votre travail ou vos activités personnelles.

3️⃣  Pour le weekend, afin d’éviter le « binge watching» autant pour les parents que pour les enfants, vous pouvez faire une liste des musées qui proposent du contenu éducatif sur leur site, des programmes musicaux disponibles pour certains opéras, des podcasts instructifs ou spirituels, des livres etc.

binge watching coronavirus

4️⃣ Si vous êtes en chômage partiel, profitez-en pour prendre le temps dont vous manquez toute l’année pour faire du tri dans les vêtements ou les jouets de vos enfants. Faire un grand ménage de printemps

5️⃣ Pour les parents qui habitent dans la même ville ou à quelques kilomètres, peut-être que vous pouvez adapter la garde alternée en rallongeant les périodes entre chaque échange de garde. Cela permet de limiter vos sorties à l’extérieur et tous les risques sanitaires que cela implique pour votre propre santé et celles des autres. Pour tous les autres types de gardes, même conseil : tentez si possible d’adapter en fonction du bon sens commun : limitez les sorties, les prises de risque pour vous-même vos enfants et votre ex-conjoint.
Cela se complique pour les parents qui ne vivent pas dans la même ville, le même département voire la même région. Dans ce cas, selon le Décret n°1 du 16 mars 2020 régissant les déplacements dérogatoires, vous ne pourrez pas procéder à l’échange de garde ne pouvant pas vous éloigner à plus de 2km environ de votre domicile. Dans ce cas, privilégiez les rendez-vous familiaux à travers les plateformes comme Skype, FaceTime etc. Ce n’est pas une situation heureuse et facile, mais plus vite et plus sérieusement nous respecterons les limitations de déplacements, plus vite le confinement sera terminé.

* Télécharger l’Attestation de Déplacement Dérogatoire *

6️⃣ Privilégiez les courses en ligne : déjà cela vous évitera une nouvelle sortie où vous croiseriez potentiellement plus de monde que si vous faisiez le tour du pâté de maison aux heures creuses. Faire vos courses en ligne a un second avantage : votre nouvelle routine familiale est déjà suffisamment dense comme ça, surtout si vous êtes une famille monoparentale, pour vous ajouter une tâche supplémentaire dans votre To Do.

7️⃣ Pour rester sur le thème de la charge mentale : cette période de confinement est l’occasion idéale pour responsabiliser les enfants sur l’élaboration des repas s’ils ont l’âge de faire des choses simples. Ils savent qu’ils ne sont pas les seuls à vivre cette situation, et généralement, les enfants aiment se sentir investis d’une mission. Essayez de leur expliquer qu’il s’agit de s’entraider les uns les autres et de se transformer tous en super-héros du confinement en prenant part chacun aux tâches de la maison.

bataille polochon confinement coronavirus

8️⃣  On se dépense pour booster notre bonne humeur dès le matin ! On évite le soir pour ne pas exciter les enfants qui n’auront peut-être pas eu leur dose de dépenses énergétiques habituelles et auront des difficultés à trouver le sommeil par la suite. De nombreuses salles de sport, studios de yoga, coachs sportifs ont mis à disposition du contenu gratuitement soit en direct soit à regarder plus tard, pour faire du sport avec très peu de matériels, dans un petit espace. Rien ne vous empêche de vous lever un peu plus tôt le matin que vos enfants pour profiter d’un moment rien qu’à vous aussi, en pratiquant votre sport favori avec les moyens du bord. Votre séance de sport ne sera peut-être pas aussi satisfaisante que dans votre salle habituelle, mais comme on dit : le mieux est l’ennemi du bien ? !

9️⃣ On est tous confiné, ce n’est pas simple tous les jours. Malgré les tensions, la colère, la frustration que toute la famille vivra à des moments différents de la journée, instaurez un rendez-vous quotidien vers la fin de la journée pour décompresser, souffler un peu : mettez une musique entrainante, amusez-vous avec un jeu de société, défoulez-vous avec les coussins de votre canapé ou méditez tout simplement, calmement tous ensemble. Cela peut tout simplement être le rendez-vous que tous les français se sont donnés à 20h pour applaudir à sa fenêtre, et saluer tous les efforts des personnes qui doivent travailler pour assurer la santé et l’approvisionnement alimentaire du pays !

? Quoi qu’il en soit, vous avez le droit de baisser les bras à certains moments. Sachez que ce que nous vivons compromet un besoin naturel et viscéral de l’être humain, qui est d’avoir du contact avec d’autres personnes. Aussi, transformez votre vie du jour au lendemain en vie monacale peut être difficile à intégrer. Quand cela devient trop dur : isolez-vous, même si ce sont dans vos toilettes, mettez une musique douce ou une méditation gratuite et respirez un coup. Ça va passer on vous promet !

? Et quelques conseils bonus de la rédaction :

? Faites des câlins ! Les petits et les grands en ont besoin, à l’heure où nous manquons tous de contacts sociaux, les câlins peuvent combler ce besoin d’affection en attendant de faire un hug général à tous nos proches quand nous sortirons J

? Petite idée d’activité à faire avec des enfants, quelques soient leurs âges :

? Créez un jeu de cartes rigolos qui vous aidera à rigoler toute la soirée :

  • Prenez du papier et découpez des morceaux de la taille d’une carte à jouer approximativement.
  • Faites 2 piles égales
  • L’une des piles va être utilisée pour les personnages : dessinez ou écrivez des personnages sur chacune d’entre elles (un lapin, un canard, le conducteur de train, le restaurateur…)
  • L’autre pile va être utilisée pour y indiquer des actions, exemple : se gratter le nez, planter des choux, arroser des plantes, repasser une chemise…)

Le jeu consiste à piocher une carte dans chaque pile, et la personne doit donc imiter le personnage en train de faire l’action et le reste du public doit devenir, fous rires assurés ? !!

??Pour finir, ayez de l’indulgence envers vous-même et vos enfants. Leur quotidien aussi est complètement perturbé. Il est probable qu’ils expriment leurs stress en faisant davantage de crises. Quelque soit leur âge : expliquez à vos enfants ce qu’il se passe, ce que vous ressentez aussi. Bref, serrez-vous les coudes ??

?? Toute la team Share(d) vous souhaite bon courage pour cette période de confinement ! Plus nous la respecterons à la lettre, plus vite nous sortirons, et peut-être encore plus bienveillants avec les autres ?

Articles recommandés

Vacances d’été 2020 : où partir avec les enfants ?

29 juillet 2020

Les vacances d’été 2020 nous forcent à prendre les événements comme ils viennent avec la crise du Covid 19.

Lire l'article

Tout savoir sur les règles du confinement pour les parents séparés, l’avis et les solutions concrètes de l’avocat.

29 juillet 2020

Depuis le début du confinement le 16 mars 2020, les parents séparés, divorcés ou non mariés, ayant réglé ou non […]

Lire l'article

Burn Out Parental : comment s’en préserver ?

29 juillet 2020

Être parent c’est un mélange de moments joyeux pimentés de moments difficiles. La naissance est bien sûr une merveilleuse nouvelle, […]

Lire l'article